Vernissage Dessin politique. Dessin poétique
Théophile Alexandre Steinlen (1859–1923), Deux ivrognes (ou marlous), non daté, crayon noir sur papier vélin beige, 351 × 257 mm
Musée Jenisch Vevey, Fondation de la Société des Beaux-Arts de Vevey © Photo Julien Gremaud


Vernissage Dessin politique. Dessin poétique

Jeudi 1er novembre à 18h30

Si le « dessin de presse », souvent réduit à un dessin sommaire, répond à l’urgence de l’actualité, il existe un dessin politique plus intemporel, virtuose et élaboré, qui exprime avant tout une « vision du monde », à la façon de Goya, chez qui « le pinceau, le crayon et la pointe courent après la pensée ».

D’autres dessinateurs, plus oniriques, s’inspirent de la nature. Ils se postent devant le frémissement des arbres ou l’étincellement du ciel et de l’eau, « cessent de regarder, et tirent au but. » Ils deviennent alors les « poètes des formes silencieuses ».

Face à la société des hommes ou face à la douceur et la fureur de la nature, le dessinateur répond toujours par un excès de sentiments. Dessin politique et dessin poétique entament alors un dialogue.

Une exposition carte blanche offerte à l’artiste et écrivain Frédéric Pajak,
dont l’oeuvre du père est conservé au musée.

Exposition du 2 novembre 2018 au 24 février 2019.