Diane chasseresse


Diane chasseresse

Troisième épisode de notre série sur l'histoire du Musée Jenisch Vevey, avec un détour par les fresques de Biéler dans le hall et la statue de Diane qui surplombe les visiteurs gravissant le grand escalier.

Avec les dessins d'Albertine et des extraits des textes de Germano Zullo, réalisés en 2015 pour le livret Une histoire du musée selon Fanny Jenisch.

"Le hall d'entrée rend hommage à Rome et aux raffinements pompéiens, sols en mosaïque, colonnes, copies de statues et jusqu'aux couleurs des murs. En 1917, on eut la bonne idée de commander au peintre Ernest Biéler des fresques semblables à celles que l'on pouvait trouver dans les riches demeures patriciennes.[…] Mais c'est peut-être à cette statue de Diane chasseresse, qui trône dans la cage d'escalier, que je suis la plus attachée, davantage d'ailleurs pour ce qu'elle symbolise , que pour sa physionomie. Déterminée, courageuse, mystérieuse, elle éclair de sa clairvoyance la frontière qui sépare la nature de l'esprit." Commandité par la société des Beaux-Arts de Vevey, Ernest Biéler (1863-1948) peint en 1917 deux fresques monumentales dans le hall du musée: L'Eté et la Moisson et L'Automne et le Vin. Le thème en est certainement inspiré par la Fête des Vignerons pour laquelle l'artiste a signé l'album-souvenir de l'édition de 1905, et qu'il développera dans les décors et les costumes de l'édition de 1927.