Promenade du côté de la gravure sur bois


Promenade du côté de la gravure sur bois

Avec Pierre Aubert (1910-1987), Paysage, Vallée de Joux, 1937-1940, gravure sur bois de bout sur papier vélin, 157 x 103 mm, Cabinet cantonal des estampes, Fondation Pierre Aubert, Musée Jenisch Vevey

Fils d'un paysan-artisan de la Vallée de Joux et d'une institutrice, Pierre Aubert débute dans le métier à la fin des années vingt, séjourne à Paris, mais réside la plupart du temps dans le Jura, au domaine familial des Mollards-des-Aubert, épicentre de cette vibrante nature capturée au sein de ses oeuvres.

Représentant majeur de la gravure suisse du XXe siècle et plus particulièrement du renouveau de la gravure sur bois - depuis les exemples de Vallotton, Gauguin, ou Kirchner -, Pierre Aubert fait de ce matériau la matrice de son art, mais également le thème majeur de sa recherche, les arbres dénudés prenant ainsi valeur d'autoportraits.

Ainsi que l'écrit Philippe Kaenel dans le catalogue de l'exposition Promenons-nous dans les bois en 2010: "La taille au canif sur bois de fil donne à voir la texture de la planche. Surtout, les coupes plus contrastées et expressives invitent le spectateur à une double perception de l'oeuvre vue à la fois comme représentation plus ou moins mimétique d'un sujet quelconque, et comme travail formel sur le noir et le blanc...".

Et profitez de visiter le site de la Fondation Pierre Aubert
www.pierreaubert.ch