Un ange mis au carreau


Un ange mis au carreau

Federico Zuccari (1540-1609), Ange, vers 1567, plume, encore brune, lavis brun et rehauts de blanc de plomb sur traces de mise au carreau sur papier vergé beige, 242 x 160 mm, Musée Jenisch Vevey

Cet ange échappé de la Renaissance italienne est une étude préparatoire à un Couronnement de la Vierge de l'église San Lorenzo in Damaso à Rome, signée  Federico Zuccari, artiste et théoricien du dessin pour qui le disegno interno est une manifestation spirituelle quasi divine. Le mot même de disegno (di-segn-o) devenant signe de Dieu.

Tracée à l'encre brune, avec un mouvement virtuose, la composition se voit rehaussée de touches de blanc qui viennent baigner de lumière l'ange et les autres visages que l'on devine derrière lui. La mise au carreau est un procédé largement utilisé par les artistes depuis l'Antiquité.

Ce quadrillage est réalisé en vue du report du motif sur un support de dimensions identiques ou supérieures, tout en permettant de reporter le sujet dans le respect de ses proportions.