Cabinet cantonal des estampes
Francisco José de Goya y Lucientes, Le songe de la raison enfante des monstres
(Les Caprices, planche 43)
(détail), 1797-1789, eau forte et aquatinte,
215 x 150 mm, Musée Jenisch Vevey - Cabinet cantonal des estampes,
Fondation William Cuendet & Atelier de Saint-Prex, Collection P


Cabinet cantonal des estampes

Le Cabinet cantonal des estampes, forever young
Dès son inauguration le 11 avril 1989 au Musée Jenisch Vevey, le Cabinet cantonal des estampes a suscité un extraordinaire enthousiasme. C'est qu'il concrétisait l'espoir de voir créé en terre vaudoise un lieu consacré à la gravure et à son histoire, après une première tentative inaboutie au Musée de l'Élysée à Lausanne. Les magnifiques collections formées sur ce territoire par Alexis Forel, William Cuendet et Pierre Decker (et d'autres anonymes), les nombreux artistes pratiquant l'estampe avec en tête l'un de ses plus grands défenseurs, Pietro Sarto, les ateliers dont ceux de Saint-Prex et de Raymond Meyer à Pully, le fonds du Musée cantonal des Beaux-Arts de Lausanne, tous fournissaient la meilleure des raisons de vouloir faire connaître au plus grand nombre les différentes formes et pratiques de ce médium : la passion.

La passion, le Cabinet cantonal des estampes la connaît à Vevey depuis lors. Le cabinet s'inscrit dans le musée des beaux-arts de la ville qui, notamment grâce à lui, allait constituer au fil des ans un pôle de compétences dans le domaine des œuvres sur papier. Plutôt que de prendre le nom de « cabinet des arts graphiques » signalant que sont conservés autant des dessins que des estampes, l'institution  a toujours défendu ses spécificités – un engagement de nos jours plus important que jamais.

Développé par sa première conservatrice Nicole Minder, puis singularisé par Lauren Laz, le Cabinet cantonal des estampes a, malgré son jeune âge, face à des entités parfois tricentenaires, gagné une réputation sur les plans national et international à travers les expositions organisées, les publications éditées et les pièces rares réunies. Il n'aurait pu le faire sans la collaboration des fondations partenaires et des collections, publiques et privées, remises à ses bons soins. Après avoir occupé durant près de vingt ans le rez-de-chaussée du bâtiment construit en 1897, il se démarque depuis 2012 plus subtilement de la structure du Musée Jenisch Vevey, dont il contribue fondamentalement à la reconnaissance et à l'identité.

Les années passent mais les missions du Cabinet cantonal des estampes demeurent les mêmes : préserver un patrimoine, le faire connaître et le partager, accompagner les artistes dans leur désir de gravure, soutenir les lieux d'impression et d'édition, étudier les fonctions historiques de ce médium comme ses développements actuels, donner à comprendre et surtout à voir ce qui le caractérise et qui en fait une œuvre singulière. L'estampe est le produit du mystérieux hasard de l'impression, de cette procédure technique qui délivre l'image de sa matrice et peut la multiplier. Que la magie se fasse encore et éblouisse tout un chacun !

Laurence Schmidlin, conservatrice du Cabinet cantonal des estampes et directrice adjointe du Musée Jenisch Vevey


Historique
Inauguré à Vevey en 1989 avec la vocation de fédérer les collections d’estampes dispersées dans le Canton de Vaud, le Cabinet cantonal des estampes conserve aujourd’hui plus de 30’000 pièces. Il réunit des collections publiques et d’autres, propriété de différentes fondations, lesquelles, par leur générosité et leur confiance, contribuent à la mise en valeur de l'art de l'estampe. Conserver, étudier, défendre, montrer et partager son engouement pour la gravure sous toutes ses formes, telle est sa vocation. Les expositions temporaires, les publications, ainsi que les accrochages saisonniers s'adressent à un large public d'amateurs éclairés comme aux néophytes enthousiastes et curieux. Tissant des liens avec les écoles d'art et les ateliers d'impression de la région, le Cabinet cantonal des estampes a à cœur de valoriser le riche patrimoine de l'estampe, de la Renaissance à la création contemporaine, en prenant appui sur ses collections. Sa présence au Musée Jenisch Vevey s'inscrit dans une politique de rayonnement des œuvres sur papier.

Avant sa fondation au Musée Jenisch Vevey en 1987, le Cabinet cantonal des estampes connaît une première existence au Musée de l'Élysée à Lausanne. Florian Rodari en est le conservateur. Ce projet fait suite à l'engagement de nombreux artistes et connaisseurs militant pour la création d'un lieu de conservation et d'exposition de la gravure. Le Canton de Vaud abrite, il est vrai, de prestigieuses collections d'estampes, notamment celles réunies par le pasteur William Cuendet et le chirurgien Pierre Decker, qui demandent à être préservées et présentées au public. Outre les estampes, le Musée de l'Élysée, qui ouvre ses portes en 1980, réunit également les collections iconographiques vaudoises et un département dédié à la photographie. Suite au départ de Florian Rodari en 1983 et à la réorientation de l'institution sur le domaine de la photographie, les différentes collections d'estampes sont déplacées et, sur proposition de Bernard Blatter, directeur du Musée Jenisch, accueillies à Vevey. L'État de Vaud prend la décision en 1986 d'y joindre les siennes et d'autres collections suivent. Le Cabinet cantonal des estampes est inauguré en 1989.

Nicole Minder est la première conservatrice du Cabinet cantonal des estampes qu'elle développe avec un engagement hors pair. Entre 1989 et 2006, elle y organise plus de 60 expositions faisant de ce lieu dévolu à l'estampe l'un des plus actifs d'Europe.

De 2007 à 2013, Lauren Laz poursuit l'étude des fonds et la professionnalisation du cabinet. Elle expose des univers aussi divers que ceux d'Erik Desmazière, David Lynch ou Robert Nanteuil.

Lui succède en 2013 Laurence Schmidlin qui prend également la fonction de directrice adjointe du Musée Jenisch. À l’automne 2014, à l'occasion du
25e anniversaire de l'inauguration du Cabinet cantonal des estampes, elle présente l'exposition La Passion Dürer, avec la volonté de rendre hommage à l'artiste, Albrecht Dürer, et aux collectionneurs, William Cuendet, Pierre Decker et Alexis Forel, se trouvant à l'origine du lieu.

Installé depuis plus de vingt-cinq ans à Vevey, le Cabinet ne cesse de susciter la confiance de nombreux donateurs et partenaires dont les fonds ont été déposés aux côtés de la collection d’origine constituée par la Ville de Vevey. Il est ainsi le lieu d’accueil des collections d’estampes de l’État de Vaud, de la Fondation William Cuendet & Atelier de Saint-Prex, du Fonds des estampes du Professeur Decker, de l'Association du Musée Alexis Forel et de la Fondation Pierre Aubert, ainsi que d'une sélection de gravures de la Fondation Gottfried Keller, rattachée à la Confédération, selon la confiance que celle-ci accorde aux musées suisses en y déposant des pièces. Complémentaires, ces collections rassemblées en un seul lieu dessinent de grands axes de réflexion sur l’art de l’estampe, son histoire, sa technique.

Enfin, le Cabinet de consultation – Salle Leenaards, créé à la réouverture du Musée Jenisch Vevey en juin 2012 grâce à la générosité de la Fondation Leenaards, abrite une bibliothèque spécialisée et permet d’examiner dans des conditions idéales les œuvres sur papier. Il est ouvert sur rendez-vous préalable, à l’appui d’une demande.

La présence du Cabinet cantonal des estampes au Musée Jenisch s'inscrit dans une politique de valorisation des arts graphiques menée en terre romande au sein de cette institution.

La valorisation des fonds d'estampes se poursuit avec le projet CROP.


Collections déposées au Cabinet cantonal des estampes
Fondation Pierre Aubert
Fondation William Cuendet & Atelier de Saint-Prex
Fonds Pierre Decker
Collection du Musée Alexis Forel
Collection des estampes de l'État de Vaud
Collection des estampes de la Ville de Vevey