Fondation de la Société des Beaux-Arts de Vevey
Ernest Biéler, (1863-1948), L'Automne et le vin, 1917, fresque dans le hall d'entrée, 290 x 447 cm, Musée Jenisch Vevey, don de la Fondation de la Société des Beaux-Arts de Vevey


Fondation de la Société des Beaux-Arts de Vevey

Devenue fondation en 2007, la Société a été créée en 1868 sur l’initiative d’une élite bourgeoise et intellectuelle veveysanne, visant à « encourager le goût et la pratique des beaux-arts et plus particulièrement de la peinture, de la sculpture et de l’architecture » (article premier des statuts de 1868). À cette fin, elle s’engage notamment à soutenir l’enseignement du dessin dans les écoles, et à participer à des expositions d’art à Vevey. Enfin, elle aspire à pouvoir un jour édifier un bâtiment susceptible de servir les buts qu’elle s’est fixés. Ainsi va-t-elle, de fait, jouer un rôle fondamental non seulement dans l’histoire et dans l’édification du Musée Jenisch, mais aussi dans la constitution de ses collections.

En plus de financer en partie l’achat du terrain qui accueillera le futur bâtiment, la Société des Beaux-Arts de Vevey obtiendra l’accord de la Municipalité et des exécuteurs testamentaires de Fanny Jenisch (1801-1881) pour y inclure une salle dédiée à l’enseignement du dessin. Dès l’ouverture du Musée en 1898, elle participera également à fonder et à développer ses collections par le biais de plusieurs dons et, dès 1950, de nombreux dépôts d’œuvres d’art. C’est à la Société que le Musée Jenisch doit également ses copies d’antiques – dont la Diane de Gabie surplombant l’escalier – et les deux fresques ornant le vestibule. Représentant L’Été et les moissons et L’Automne et le vin, elles sont exécutées par Ernest Biéler (1863-1948) entre 1917-1918 pour commémorer le cinquantenaire de la Société.

Depuis 2007, la Fondation de la Société des Beaux-Arts poursuit le but d’enrichir et de valoriser le noyau historique de la collection. Le fonds compte aujourd’hui plus de 230 œuvres. Quelques pièces anciennes y côtoient des dessins et tableaux des XIXe et XXe siècles – signés par Narcisse Diaz, Jules Dupré, Alexandre Calame, François Bocion, Alice Bailly, Théophile Alexandre Steinlen ou encore Marius Borgeaud –, auxquels s’additionnent des œuvres contemporaines comme celles d’Alexandre Hollan, de Farhad Ostovani et de Jean Scheurer notamment. Le cœur de cette collection est toutefois essentiellement constitué d’artistes suisses du XXe siècle.

Président: Pierre Vogt