EXPOSITION
Franz Gertsch visages paysages
Du 27 octobre 2017 au 4 février 2018


Allocutions d’Étienne Rivier, municipal des Finances, de la Culture institutionnelle (musées et bibliothèque) et de la Sécurité, de Julie Enckell Julliard, directrice, et de Rainer Michael Mason, commissaire de l’exposition

Franz Gertsch (*1930) a inventé vers 1985 une technique de gravure sur bois qui apparaît comme une manière de « criblé ». Or, les stupéfiantes xylographies pointillées du peintre-graveur bernois, souvent de très grand format, se donnent pour peu comme de la photographie, immergée avec son modelé subtil et ses nuances dans l’étale chaleureuse d’une couleur « monochrome ». Tirant parti des fonds du musée et de prêts extérieurs, l’exposition rend compte d’un arc de trente ans de création accordant visages monumentaux et images de la nature. Portraits, qui se lisent comme autant de paysages, et vues de sous-bois, d’eau et de plantes, aussi précises que méditatives, ne cessent de ramener chez Franz Gertsch toute la beauté du monde à l’inépuisable espace de l’art [rmm].

Une exposition placée sous le commissariat de Rainer Michael Mason, historien de l’art qui accompagne depuis longtemps l’oeuvre de Franz Gertsch.