Les œuvres voyagent

arrow icon

 

Une activité intense de prêts d’œuvres participe au rayonnement des collections du Musée Jenisch Vevey. Fruit de relations personnelles entre directions de musées ou responsables de collections, la mise en œuvre de ces échanges fait appel à une collaboration transversale entre différents domaines et secteurs. Ces échanges permettent également de créer ou de renforcer des réseaux professionnels en Suisse et à l’étranger, d’approfondir les connaissances sur les œuvres et de faciliter les démarches lors de demandes d’emprunts dans le cadre d’expositions temporaires.

En Suisse

RAVEL - Le peintre !

Galerie du Boléro - Centre d’art et de culture de la Ville de Versoix

du 29 janvier au 1er mai 2022

 

La Galerie du Boléro a rarement accueilli une exposition qui soit autant en adéquation avec son nom. Edouard Ravel, peintre prolifique, mais également dessinateur, graveur, illustrateur et créateur d’affiche, est en effet l’oncle de Maurice Ravel, le célèbre compositeur.

Artiste polyvalent, Edouard Ravel a pratiqué avec le même bonheur le portrait, la scène de genre, le paysage ainsi que la peinture d’histoire. Cette variété des sujets et des techniques et formats a pu déconcerter la critique. Il s’agit aujourd’hui de remettre à l’honneur cet artiste un peu oublié dans les réserves des musées.
Plus de 60 oeuvres, groupées en huit sections, témoignent de sa production riche et variée. Les débuts de sa carrière sont marqués par la scène de genre ; le portrait lui permet de gagner sa vie, mais devient rapidement un exercice auquel il prend goût surtout quand il s’agit de fixer les traits d’un bambin. À travers l’« image de l’artiste », il livre, non sans une certaine ironie, ses réflexions sur son propre rôle. Les sujets historiques lui permettent de donner libre cours à sa fantaisie tandis que les impressions de ses voyages en Suisse et en France sont captées sur le vif – en plein air – comme les paysages et habitants du Valais qu’il affectionne tout particulièrement et dont il nous livre des témoignages lumineux.
 

Dans le cadre de cette exposition, le Musée Jenisch prête deux huiles sur toile : Portrait de jeune femme en blanc et Kermesse (étude pour le panneau Glion).

En France

Un atelier à soi

Musée Courbet à Ornans

du 18 décembre 2021 au 27 mars 2022

 

L’« atelier dans la campagne » de Gustave Courbet, construit en 1860 à Ornans, est pour l’artiste le lieu de la maturité et de son accomplissement professionnel. Acquis par le Département du Doubs en 2007 et bénéficiant depuis 2019 d’une campagne de restauration, l’atelier d’Ornans rouvre aujourd’hui ses portes. A cette occasion, le musée Courbet a souhaité interroger la place de cet atelier dans la trajectoire du peintre, au regard d’autres ateliers de son temps et plus largement de l’évolution du rapport entre l’artiste et son espace de travail.

Dans un siècle où l’artiste acquiert une place nouvelle dans la société et où sa vie suscite la curiosité d’un public de plus en plus large, l’atelier s’ouvre et évolue en un lieu hybride. Espace jusqu’alors dédié à la pratique, il devient un lieu d’échanges, de rencontres, ou encore une vitrine publicitaire.
S’émancipant des codes des ateliers traditionnels, tant dans sa conception que dans sa géographie, s’adaptant à sa pratique et à son identité, l’atelier de Courbet à Ornans s’affirme comme un atelier moderne : un atelier à soi.

 

Dans le cadre de cette exposition, le Musée Jenisch Vevey prête La Terrasse de Bon-Port, une huile sur toile de Gustave Courbet datant de 1876.

Gustave Courbet, La Terrasse de Bon-Port, 1876, huile sur toile
En Italie

Grand Tour. Sogno d’Italia da Venezia a Pompei

Gallerie d’Italia di Intesa Sanpaolo à Milan

du 18 novembre 2021 au 27 mars 2022

 

La Gallerie d’Italia di Intesa Sanpaolo accueille une exposition surprenante sur le phénomène du Grand Tour. Peintures, sculptures et objets d’art, provenant d’importantes collections nationales et étrangères, visent à reproposer l’image de l’Italie aimée et rêvée par une Europe qui se reconnaissait dans des racines communes dont l’Italie avait été le grand laboratoire pendant des siècles.

Le terme Grand Tour désigne le voyage éducatif et formateur en Italie qui, principalement entre le 18ème et le 19ème siècle, a concerné non seulement l’élite européenne, pour laquelle il avait une valeur initiatique, mais aussi des ecclésiastiques, des hommes de lettres, des musiciens et des artistes d’Europe, de Russie puis d’Amérique. Poussés par des raisons professionnelles, les personnes qui entamaient ce voyage était l’occasion d’enrichissements et souvent un tournant dans leur carrière. Ils se sont tous retrouvés à parcourir la péninsule, fascinés par la variété et la beauté du territoire, encore intact et si différent, dans sa splendeur méditerranéenne, de celui de leurs pays d’origine, par l’histoire et la majesté des villes, par les monuments et les œuvres d’art qui faisaient de l’Italie, hier comme aujourd’hui, une sorte de merveilleux musée diffus.

Le long du parcours de l’exposition, sont exposés des œuvres, paysages, vues, portraits, scènes de vie, reproductions de monuments anciens, commandées ou achetées par des collectionneurs étrangers qui voulaient emporter avec eux le "rêve de l’Italie" et célébrer ce qu’ils avaient admiré. Entre le néoclassicisme et le romantisme, les artistes italiens et étrangers, jamais aussi nombreux sur notre sol, ont exploré les lieux et les monuments, rencontré et dépeint les gens, nous rendant dans leurs œuvres le sens de la vie et l’exceptionnalité d’une expérience unique.

 

Cette exposition présente une œuvre de Léopold Robert, Les Pifferari devant la Madone, datant de 1829 et prêtée par le Musée Jenisch Vevey.

Léopold Robert (1794 - 1835), Les Pifferari devant la Madone, 1829, huile sur
toile. Musée Jenisch Vevey, Fondation Gottfried Keller

 

 

Galileo Chini e il Simbolismo Europeo

Villa Bardini à Florence

du 7 décembre 2021 au 25 avril 2022

 

L’exposition se concentre sur les premières œuvres de Galileo Chini et le début de sa carrière internationale. Cet artiste florentin Art Nouveau, typique des représentants de ce mouvement artistique, s’est spécialisé dans différentes techniques, telles que la peinture, la céramique et la décoration. Les 200 œuvres sélectionnées pour cette exposition et réalisées entre la fin du 19ème siècle et le début de la 1ère Guerre Mondiale, sont des manifestations de tous ses talents.

La grande renommée de Chini lui a permis de participer à de nombreuses expositions internationales importantes de l’époque, mais l’une des expériences les plus inspirantes de sa carrière artistique a eu lieu entre 1911 et 1913, lorsqu’il a été engagé par le roi du Siam, qui lui a commandé une magnifique décoration pour le palais royal. Son séjour dans ce pays exotique a grandement inspiré nombre de ses œuvres, riches en couleurs et en lumière.

 

A cette occasion, le Musée Jenisch Vevey a prêté Le grand nuage, Honfleur, une huile sur toile de Félix Vallotton datant de 1909.

Félix Vallotton (1865 - 1925), Le grand nuage, Honfleur, 1909, huile sur toile.
Musée Jenisch Vevey