Marguerite Burnat-Provins

i

Autoportrait (Le Silence), s.d. vers 1904 (détail), fusain et pastel sur papier. Collection privée © Le Mont-sur-Lausanne, Genoud Arts graphiques

arrow icon
Du 30 octobre 2020au 11 avril 2021
Vernissage le 29 octobre 2020

À l’occasion de la récente publication d’une importante monographie critique dirigée par Anne Murray-Robertson, le Musée Jenisch Vevey s’associe au Pôle culturel Saint-Vaast - Musée des beaux-arts d’Arras ainsi qu’au Musée d’art du Valais, et propose une exposition dédiée à Marguerite Burnat-Provins (1872-1952), artiste au destin exceptionnel et à l’œuvre protéiforme. Du dessin à la peinture, en passant par l’écriture et les arts décoratifs, cette native d’Arras, formée à Paris, habitante de Vevey et de La Tour-de-Peilz entre 1896 et 1907, puis éprise du pays valaisan, n’aura de cesse d’explorer avec talent de multiples champs artistiques. Sa vie, comme son œuvre, témoigne d’une grande modernité : artiste accomplie, conférencière et journaliste, amoureuse, militante, enseignante d’art et même commerçante, Marguerite Burnat-Provins reste rebelle à toute catégorisation. Cette exposition se veut le reflet de cette âme plurielle.

En résonance avec ses créations, des interventions des artistes Sandrine Pelletier (*1976) et Christine Sefolosha (*1955) sont à découvrir.

Publication

Parue en 2019 et dirigée par Anne Murray-Robertson, historienne de l’art, une monographie critique de 352 pages rassemble les contributions de professeur·e·s d’université, chercheur·euse·s et directrice de musée, présentant un large faisceau d’éclairages actuels sur cette personnalité originale. Plus de 300 reproductions illustrent les œuvres conservées dans des musées suisses et
français, ainsi qu’auprès de collectionneur·euse·s privé·e·s.

 

Marguerite Burnat-Provins. Cœur sauvage
Auteurs : Anne Murray-Robertson et al.
Infolio éditions, 352 pages
CHF 69.–

Galerie
Vues de l’exposition
Documents
Avec le soutien de
Partenaires institutionnels